VOL ET PILLAGE AU SIEGE DE L’ORDRE DES MEDECINS:DECLARATION DE PRESSE

DECLARATION DE PRESSE

 

A quelques heures du début du mouvement de grève décrétée par tous les médecins des services publics de l’Etat, le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) et le Bureau Exécutif National du Syndicat National des Médecins (SYNAMED) portent à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ainsi qu’à toute la communauté médicale que cette nuit du 01 septembre, le siège de ces 2 institutions a été l’objet d’un saccage systématique avec effraction et  vol des documents importants.

L’Agent commis à la garde du siège a été tabassé et ligoté par une dizaine des personnes cagoulées en mains armées et en tenue des policiers. Ces assaillants ont aussi emporté son arme. Il se trouve interné présentement dans un centre médical pour des soins appropriés.

Le bilan provisoire et partiel relève :

–         1 Coffre-fort du SYNAMED Provincial (emporté).

–         1 Coffre-fort du CNOM (dépouillé)

–         Des archives du CNOM (saccagés)

–         Le Serveur du CNOM (emporté)

–         Une arme de policier de garde (emporté)

 

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins et le Bureau Exécutif National du Syndicat National des Médecins demandent instamment aux Autorités de notre pays de mettre tout en œuvre pour :

  1. Procéder à l’ouverture urgente d’une enquête judiciaire et traduire les auteurs de ces forfaits devant les instances judiciaires.
  2. Prendre des mesures afin de sécuriser tous les médecins ainsi que le siège de leur corporation.
  3. Retrouver les documents emportés ainsi que la somme d’argent volée.

./..

–         2 –

 

En ce temps, la Communauté Médicale rappelle à l’opinion tant   nationale qu’internationale et surtout aux Gouvernants que la grève est régie par la Constitution de la République Démocratique du Congo et par les conventions internationales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Elle ne peut pas faire l’objet des mesures d’intimidation ni des représailles.

 

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins et le Bureau Exécutif National du SYNAMED convient tous les médecins à garder leur calme et à poursuivre les actions déjà programmées.

 

Fait à Kinshasa, le 01 septembre 2013.

 

Pour le Bureau Exécutif National     Pour le Conseil National de l’Ordre

 

Dr MANKOY BADJOKY                                      Dr KASWA KASIAMA Jean

Secrétaire Général National                     Vice Président National