MEMORANDUM DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DES MEDECINS ET DU SYNDICAT NATIONAL DES MEDECINS RELATIF AU CAMBRIOLAGE DE LEURS SIEGES

MEMORANDUM DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DES MEDECINS ET DU SYNDICAT NATIONAL DES MEDECINS RELATIF AU CAMBRIOLAGE DE LEURS SIEGES

———————————————————————————-

  1. La parcelle située sur l’Avenue de l’Enseignement au numéro 17, dans la Commune de Kasavubu, Ville Province de Kinshasa abrite le siège de l’Ordre des Médecins et celui du Syndicat National des Médecins, SYNAMED.

 

  1. Quatre bureaux y son installés :
  • Conseil  National de l’Ordre des Médecins
  • Bureau Exécutif National du SYNAMED/Kinshasa
  • Conseil Urbain de l’Ordre des Médecins
  • Bureau Exécutif Provincial du SYNAMED/Kinshasa

 

  1. La garde est assurée par les éléments de la Brigade de Garde Alpha affectés à cet effet ;

 

  1. Le 1er septembre 2013 vers 2 heures du matin, une dizaine des personnes cagoulées armées en tenue de policiers ont neutralisé le policier de garde, l’ont ligoté, l’ont battu copieusement  et ont emporté son arme ;

 

  1. Ces assaillants ont en sus, emporté avec eux le coffre-fort du BEP, le serveur central du CNOM  (un lap top). Ils ont dépouillé le coffre fort du CNOM et ont emporté tout le contenu.

 

  1. Les archives du CNOM ont été saccagées et éparpillées. Personne n’est en mesure d’évaluer les dégâts en ce moment ;

 

  1. Le policier de garde torturé et battu, est hospitalisé au Centre Médical CHRISCO de Kasavubu. Son état de santé est préoccupant, mais sa vie n’est pas en danger ;

./..

 

  1. Les Bureaux du CNOM et du SYANAMED demandent aux autorités administratives judiciaires et politiques d’assurer la sécurité physique des Médecins et de leurs sièges ;

 

10  Les bureaux du CNOM et du SYNAMED demandent qu’une enquête judiciaire soit diligentée pour déterminer les dégâts et pour retrouver les auteurs de cet acte audieux ;

 

11  Que les auteurs de cet acte soient déférés devant la justice pour répondre de leur forfait ;

 

12  Les bureaux du CNOM et du SYNAMED demandent que les biens et les sommes d’argent emportés soient restitués.-

 

Fait à Kinshasa, le 1er Septembre 2013.

 

             Pour le SYNAMED,                               Pour le CNOM,

 

           Dr MANKOY BADJOKY                       Dr KASWA KASIAMA Jean

Secrétaire Exécutif National SYNAMED     V/Président National CNOM