Grève médecins RDC:SEANCE DE TRAVAIL ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ET LE SYNDICAT NATIONAL DES MEDECINS DU 27 OCTOBRE 2010

SEANCE  DE  TRAVAIL ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ET LE SYNDICAT NATIONAL DES MEDECINS DU 27 OCTOBRE 2010

La séance a eu lieu dans la salle des Réunions du Ministère de la Santé Publique. Elle a été présidée par son Excellence Monsieur  le Ministre du Budget, assisté de son collègue de la Santé Publique.

Après une brève introduction du Ministre de la Santé Publique, le Ministre du Budget a déclaré que ce jour est fatidique car le Gouvernement, ayant répondu à plus de 85% des revendications et ayant démontré largement les difficultés liées aux contraintes budgétaires, n’attend plus que la réponse du SYNAMED et qu’il souhaite être la dernière séance pour clôturer les négociations.

Le Secrétaire Général du SYNAMED a lu et déposé le rapport sur la compilation des réponses des provinces qui se résument  de la manière suivante :

  1. De la proposition gouvernementale sur la rémunération des médecins : toutes les provinces l’ont accepté même si 6 provinces  souhaitaient une amélioration. Toutes les provinces ont demandé que son application soit effective à la paie d’octobre 2010.
  2. De la nomination des médecins aux grades actualisés et à la nouvelle nomenclature : les médecins demandent au Gouvernement de fixer un chronogramme précis.
  3. De la Grève : 5 provinces ont maintenu la radicalisation, 5 autres ont opté pour un service minimum en attendant la concrétisation des engagements. Et une province a demandé la suspension ou la levée. En fin de compte, il s’est dégagé que la majorité est pour le service minimum (5+1).

Le Secrétaire Général du SYNAMED a expliqué au Gouvernement que ces résultats reflètent la méfiance que les médecins ont envers leur Gouvernement. En ce qui concerne le SYNAMED, tous les actes posés par S.E. Monsieur le Ministre de la Santé sont rapportés intégralement à la base. Il a communiqué l’évolution des négociations séance par séance aux bénéficiaires pour qu’ils en donnent avis et considérations. Les médecins sont des intellectuels qu’on ne dirige pas comme des moutons.

S.E. Monsieur le Ministre du Budget s’est posé la question  pourquoi cette résistance alors que beaucoup des points sont satisfaits. Comment les médecins ne peuvent ils pas apprécier les efforts fournis pour mécaniser tous ces médecins au dernier trimestre de l’année. Que le SYNAMED considère tous ces points comme des acquis. Le Budget s’exécute dans le cadre de stabilité économique. Mobiliser 3 milliards de FC au dernier trimestre, c’est aller à l’encontre des prévisions budgétaires et sacrifier d’autres   catégories.

S.E. Monsieur le Premier Ministre demande aux médecins d’accepter les efforts consentis et que cette proposition soit appliquée l’année prochaine. Ce jour est considéré comme fatidique car la vie de notre population en dépend. Il a demandé comment le Gouvernement peut il travailler avec des médecins qui ne lui font pas confiance. Il est plus que logique que ceux-là quittent son secteur et aillent travailler dans le secteur privé.

Le Secrétaire Général du SYNAMED a rassuré le Gouvernement de la transmission correcte de toutes les avancées mais il revient aux médecins bénéficiaires d’en apprécier la teneur. Les médecins ont accepté la proposition du Gouvernement mais ils insistaient pour que cela soit d’application au mois d’octobre 2010. Il a renchéri en demandant au Gouvernement :

–          Peut- on dire aux médecins que cette grille barémique ne peut être payée en octobre 2010 ?

–          Le Gouvernement peut il rassurer que cette grille sera effectivement payée en Janvier 2011 ?

S.E. Monsieur le Ministre du Budget rassure qu’en Janvier 2011, la paie sera effective mais qu’on puisse signer un accord.

Le Secrétaire Général du SYNAMED a proposé la signature d’un avenant car le Protocole d’Accord du 12 Septembre 2009 court encore jusqu’au 31 décembre 2010.

S.E. Monsieur le Ministre du Budget a remercié le SYNAMED de la ténacité et de tous les efforts consentis car les médecins sont en droit de revendiquer. Le Gouvernement de la République entrevoit la réforme de la nouvelle politique salariale afin de contourner les problèmes de primes et s’engage à honorer l’AVENANT qui doit être signé.

S.E. monsieur le Ministre de la Santé Publique a déclaré que la commission sur la nomenclature peut déjà commencer le travail demain et la durée sera fonction de l’intensité du travail.

Le Secrétaire Général du SYNAMED a déclaré que chacun de nous soit interpellé devant sa conscience. La difficulté est que les médecins sont des intellectuels qui réfléchissent et vont prendre des décisions responsables. Il s’engage encore à rapporter textuellement et correctement aux médecins les conclusions de cette séance.

Enfin, S.E. Monsieur le Ministre du Budget a remercié tous les participants et a réitéré sa détermination que les arriérés, la mécanisation seront payés effectivement en octobre 2010.

                                Pour le Bureau Exécutif National du SYNAMED.

2 réflexions au sujet de « Grève médecins RDC:SEANCE DE TRAVAIL ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ET LE SYNDICAT NATIONAL DES MEDECINS DU 27 OCTOBRE 2010 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *